top of page

Accoucher vs Enfanter.

Dernière mise à jour : 2 août 2023

Doula holistique et quantique, basée principalement dans l'Hérault, je propose ici un article sur la différence entre le verbe Accoucher et le verbe Enfanter.

Profondément engagée auprès des Femmes Enceintes pour qu'elles mènent à bien leur Enfantement.

Lors de mes accompagnements Doula auprès des parents, des couples, j'emploie le terme Enfanter pour un projet de naissance naturelle.

Bonne lecture, en espérant que ce sujet vous plaira.


Je suis convaincue de l'importance des mots. Le poids des mots. Leur impact sur le visible et l'invisible.

Lors de la grossesse, il se passe beaucoup de choses dans l'invisible et plus que jamais il me semble important de choisir les bons mots.

Tout ne se mesure pas à l'œil nu, et nos mots peuvent largement nous aider à avancer, à croire en nous, tout comme ils peuvent nous faire reculer. Personnellement, surtout dans la période de grossesse, j'opte pour de la positivité et des mots utilisés à bon escient.

Utiliser le verbe Enfanter plutôt que le verbe Accoucher est devenu une logique pour moi, qui, je l'espère, deviendra la vôtre.


Depuis quelques temps maintenant, le verbe Accoucher me fait dresser les poils quand je l'entends. Il me parait si mal employé, si faux, si injuste… Et pourtant utilisé banalement. Mais avons-nous réfléchi à sa signification, sa symbolique, son impact sur le quantique et ce que nous divulguons comme fausse croyance en l'utilisant? Je ne crois pas et c'est fort dommage.

J'en conviens, dans le fond, ces deux verbes veulent dire la même chose. Mais le message est perçu différemment et ce n'est pas juste d'employer un verbe qui ne correspond pas à la réalité, un verbe employé depuis le début de l'ère patriarcale.

Donc non, je ne crois pas que je chipote, je réajuste, je rectifie et je réclame de la justesse et de la conscience dans l'utilisation de ce verbe.

Pour toutes les Femmes qui enfantent.



Utiliser le verbe "accoucher" comprend le verbe "coucher". Et nous ne sommes pas faites pour donner naissance allongée.

Cette position est CONTRE la physiologie.

Cette position est POUR la médecine, afin que les gynécologues puissent bien voir.

Cette position a été mise en place dès le début de l'ère patriarcale quand les hommes médecins se sont emparés des naissances.


Physiologiquement, nous ne sommes pas faites pour donner naissance allongée. A quatre pattes, debout, sur le côté, assise, dans l'eau, OUI. Couchée, NON.

Cela rend les naissances longues, donc des naissances difficiles puis traumatisantes.

Inévitablement, cela remet encore les naissances dans les mains de la médecine et du patriarcat.


Nous savons donner naissance depuis que le monde est monde.


La naissance naturelle ne se fera JAMAIS en position allongée. Ici, nous prônons le naturel, la physiologie et l'empuissancement des Femmes.

Alors, je me dois d'utiliser le verbe "Enfanter".

Par engagement.

Par conviction.

 

La naissance naturelle est un véritable Enfantement.

  • Aucune naissance naturelle ne se fera couchée.

  • Aucun médecin pourra ne pourra utiliser la fâcheuse expression "j'ai accouché Madame", il ne dira pas " j'ai enfanté Madame".

  • Le mot "enfant" faisant partie du mot "enfantement" a tout son sens selon moi dans le cadre d'une naissance.

Le poids des mots.


Le poids des mots compte. La véracité tout autant. Arrêtons d'utiliser un verbe qui est faux, qui ne correspond pas à la vérité. Pourquoi utiliser un verbe sous-entendant dans sa racine que nous donnons naissance allongée? L'utiliser c'est lui donner raison. C'est le porter dans l'espace, dans le quantique.


Soyons justes et honnêtes dans nos propos, n'utilisons pas des mots juste par habitude et juste parce que c'est la norme.

Utilisons le mot adéquat sans honte, sans peur, sans gêne.

Levons le tabou sur ce terme si peu utilisé.


Assumons la différence, notre différence.


Osons employer le terme Enfanter. Il est juste et adapté.

Quand tu donnes naissance de manière naturelle, à aucun moment le verbe accoucher est justifié.


L'employer dans le cadre d'une naissance naturelle est illogique et entretient le tabou de la naissance libre.

L'employer encore ne respecte pas ta souveraineté le jour de la naissance.

L'employer encore donne raison au patriarcat qui met les femmes allongée pour mieux voir.


N'ayons pas peur de changer les mots. Soyons justes.

Nous n'accouchons pas; nous enfantons.

 

Dans le nouveau paradigme, nous enfantons.


C'est tellement beau, ça résonne tellement mieux. Nous enfantons nos bébés.

Oui.

Nous sommes fortes, nous savons faire, osons dire que nous enfantons.

Nous sommes alignées avec nos actes et nos mots.

Vraiment, dire que nous accouchons pour parler de la puissance d'une naissance naturelle est faux. Terriblement faux. L'intensité que cela demande, la transformation identitaire féminine qui s'en suit: respectons nous, respectons nos enfantements.

Utilisons les bons mots. C'est presque rien, mais ça fait bouger les choses.

C'est de nos corps et de nos bébés dont nous parlons ici.

Et, je crois qu'une si grande chose telle que la naissance naturelle et libre, mérite un mot juste.


Love & Enfantement.





---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Si cet article t'a plu je t'invite à laisser un commentaire, un partage peut-être ? Avec joie!

On se retrouve sur ma page Instagram chemins_de_femmes pour du contenu similaire !



Chloé


21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page